L’équipe a une activité expérimentale qui va de l’étude de biomolécules isolées à celle d’un organisme vivant en passant par la cellule unique. Les études sur molécules uniques utilisent une technique développée dans l’équipe pour manipuler (tirer et tordre) des molécules d’ADN pour obtenir des renseignements sur la physique des acides nucléiques et celle des protéines qui agissent dessus. L’équipe étudie également les interactions entre bactéries au sein d’une microcolonie, principalement les interactions d’adhésion des bactéries entre elles et avec leur substrat et les échanges entre bactéries, pour comprendre les contraintes écologiques et évolutives qui régulent la croissance d’un biofilm. Les études sur un organisme vivant se concentrent sur l’étude du développement et du cancer dans le poisson zèbre. Le groupe utilise une technique optogénétique permettant le contrôle de l’expression génétique au niveau d’une seule cellule. Nous étudions la somitogénèse dans ce poisson mais aussi les mécanismes précoces de la carcinogénèse à partir d’une seule cellule.